Bas-débit

01/05/2011 / 1 commentaire(s)

Dans mon précédent billet, je décrivais quelques techniques et habitudes permettant de mieux gérer des connexions internet discontinues. Je vais désormais m'attaquer aux connexions bas débit (ou tout simplement mauvaises), et à l'optimisation de leur utilisation. En effet, à l'heure du haut-débit par fibre, la mobilité fait resurgir ces problématiques, liées aux faiblesses des réseaux 3G et des wifi ouverts.

Tout d'abord, le bas débit doit être compensé par une utilisation maximale de la ligne. Vos téléchargements non prioritaires peuvent par exemple s'effectuer lorsque vous n'utilisez pas votre connexion. Pour cela, votre gestionnaire de téléchargement (qu'il soit intégré au navigateur web ou indépendant) doit vous permettre de mettre en pause la réception des données et de la reprendre plus tard.

De même, vous pouvez configurer les mises à jour de votre système et de vos applications pour qu'elles s'effectuent pendant la nuit, ou vos périodes d'inactivité. Ainsi, votre maigre débit reste totalement disponible pour votre utilisation active de la machine (et vous perdez moins de temps).

Votre navigation doit également s'adapter aux possibilités de votre connexion. Ainsi, préférez les versions "mobile" de vos sites favoris (facebook, twitter ou encore youtube), plus légères (peu ou pas de javascript, images moins nombreuses) sans en diminuer les fonctionnalités. Pour la lecture de vidéos et autres médias, pensez à vérifier l'existence de versions de qualité moindre. Enfin, si les conditions sont vraiment mauvaises, vous pouvez choisir de désactiver la gestion des images de votre navigateur, ou encore d'utiliser un navigateur en mode texte, tel que Lynx.

Par ailleurs, l'utilisation de clients mails et d'agrégateurs de flux RSS vous permet d'accéder à ces données sous forme de flux d'informations brutes, sans les fioritures d'une interface web (webmail, igoogle, netvibes). Ces applications peuvent également être configurées pour effectuer les téléchargements pendant vos périodes d'inactivité.

Ces quelques astuces, associées à mon précédent article, vous offrent quelques pistes pour améliorer vos conditions d'utilisation mobile de l'internet. Vos suggestions sont également les bienvenues via les commentaires.

Ecrire un commentaire




Quelle est la troisième lettre du mot wunm ? : 

Commentaires

Googlezzz2017zzz, le 08 février 2017 :

I love Google

Réalisation : Antonin Segault
antonin.segault[AT]laposte[point]net
Hébergement : OVH