Coutures

12/03/2012 / 0 commentaire(s)

Deux approches s'opposent dans le design de systèmes informatiques ubiquitaires. Le design "sans couture" (seamless design), qui vise à rendre transparente la communication entre les différents systèmes interconnectés, et le design "plein de coutures" (seamfull), qui fait de la visibilité des interconnexions une force.

Dans Everyware, Adams Greenfield explique que le seamfull design faisait partie de l'idée originale de l'informatique ubiquitaire de Mark Weiser. Cependant, au fil des années, le discours autour du "sans coutures" s'est développé jusqu'à devenir incontournable.

Tout système ubiquitaire est une interconnexion de plusieurs réseaux, plusieurs machines, plusieurs technologies. L'expérience utilisateur résultante est nécessairement parsemée de de discontinuités. Il peut donc être tentant de chercher à faire disparaitre ces coutures pour offrir une plus grande homogénéité.

Cependant, cela revient à priver l'utilisateur d'informations qui pourraient lui être utiles, et à fausser sa vision du système. Pire encore, cela lui enlève tout contrôle sur ce que fait l'application, rendant possible des fonctionnalités cachées malhonnêtes. Sans pour autant le noyer sous les informations techniques, il est donc nécessaire de permettre à l'utilisateur de voir les coutures.

Pour préserver l'expérience utilisateur, on pourra choisir de n'afficher ces données que de manière optionnelle et/ou ponctuelle. Mais un bon design peut faire de ces coutures des opportunités pour l'utilisateur de comprendre le système, de se l'approprier et d'en étendre les fonctionnalités (en créant ses propres coutures).

Ecrire un commentaire




Quelle est la troisième lettre du mot bpsa ? : 

Réalisation : Antonin Segault
antonin.segault[AT]laposte[point]net
Hébergement : OVH